Boeing : une politique criminelle connue de ses salariés

Brève
14/01/2020

La direction de Boeing a battu sa coulpe en publiant les commentaires de ses salariés sur le modèle 737 MAX, celui dont deux exemplaires se sont écrasés, tuant 346 personnes et clouant au sol les autres appareils jugés peu sûrs.

Plusieurs dénoncent le choix de sous-traitants les moins chers possibles pour les composants et les délais intenables pour livrer coûte que coûte les avions dans les délais. « C'était une question de dollars » a conclu l'un d'eux. La priorité est aux profits, bien avant la sécurité.

Les dernières brèves