Boiron : Chantage à l’emploi à dose non homéopathique

Brève
11/07/2019

Après l'annonce du déremboursement progressif de l'homéopathie par la Sécurité sociale, la famille Boiron et la directrice du groupe, spécialisé dans l'homéopathie, se lancent dans un grossier chantage à l'emploi. Ils sont soutenus par Collomb, maire de Lyon et par Bonnell, député LREM du Rhône qui font mine de se préoccuper de l'avenir des travailleurs.

101ème fortune française, à la tête d'une entreprise qui a accumulé des centaines de millions d'euros de profits depuis des années, les Boiron pourraient parfaitement conserver tous les emplois et reconvertir leurs laboratoires dans la production de médicaments dont l'efficacité a été établie en utilisant leur fortune pour cela.

Mais Boiron dans l'homéopathie, comme Sanofi, Merck et les autres dans la production de vrais médicaments n'ont que faire des emplois. La seule santé qu'ils soignent, à coup d'argent public, c'est celle de leurs profits.

Les dernières brèves