Bricorama : mensonges de patrons

Brève
17/07/2017

Bricorama, une grande enseigne du bricolage, avait obtenu en 2014 l'ouverture de ses magasins le dimanche et s'était vantée que les salariés y gagnaient une rémunération triplée et un repos compensateur. Les patrons avaient même organisé des manifestations de salariés réclamant de pouvoir travailler le dimanche au volontariat.

Mais, au mois de mai, Bricorama est revenu sur cet accord en ne payant plus que le double pour les heures travaillées le dimanche.

Aujourd'hui, il annonce son rachat par Bricomarché, un concurrent, avec à la clé vraisemblablement de nouvelles attaques contre les salariés. Mais, même en été, ceux-ci peuvent se mobiliser...