Ça plane pour lui

Brève
03/04/2019

En voilà un qui ne partira pas en retraite avec une décote. Tom Enders, le patron d’Airbus se voit attribuer une retraite de… 36,8 millions d’euros !

Pour les salariés d’Airbus, ce n’est pas la même chose question salaires, et surtout question avenir, puisque l’arrêt de production de l’A380 devrait supprimer 3 000 à 3 500 postes. Certains commentateurs disent que cette retraite dorée serait mal venue compte tenu de ces suppressions d’emplois, mais c’est justement parce qu’il mène la guerre aux travailleurs que les actionnaires le rémunèrent grassement. Mais attention au crash quand les travailleurs demanderont des comptes.