Ceta : combattre les traités c’est une chose, combattre le capitalisme en est une autre

Brève
10/07/2019

Le traité commercial entre l'Union européenne et le Canada, le Ceta, est examiné ces jours-ci à l'Assemblée nationale. Négocié depuis 2009, le Ceta devrait être adopté au Parlement puisque Macron y est favorable, donc sa majorité aussi. Il est taillé sur mesure pour les grands groupes industriels des deux côtés de l'Atlantique et a été rédigé en secret dans le dos des populations.

Mais faire du Ceta un cheval de bataille, comme le font le PCF ou la France insoumise (LFI), n’ouvre aucune perspective. Pire, cela dédouane les capitalistes européens et ceux dits français présentés comme vertueux face à ceux d’outre-Atlantique. Or Trump, par exemple, a suspendu l'accord commercial avec l'Union européenne : les travailleurs s’en portent-ils mieux ?

Car c’est la propriété privée des moyens de production et d'échange, et pas tel ou tel traité, qui conduit l’économie vers le chaos. L’arbre des traités entre capitalistes rivaux et concurrents ne doit pas cacher la forêt, ou plutôt la jungle, capitaliste !

Les dernières brèves