Chômage : des chiffres en trompe-l’œil

Brève
14/02/2020

Le gouvernement prend appui sur les derniers chiffres officiels du chômage, qui indiquent une baisse de 85 000 demandeurs d’emplois et ramène son taux à celui d’il y a dix ans, pour vanter sa politique. Mais il reste 2 millions 224 000 chômeurs, si on prend comme référence la définition du Bureau international du travail (BIT). Pour Pôle emploi, qui comptabilise d’autres catégories, le chiffre est supérieur… de plus d’un million. C’est sans compter sur le fait que les emplois créés sont pour l’essentiel précaires, mal payés et c’est faire peu de cas de tous ceux qui ont été radiés depuis l’entrée en vigueur de la réforme de l’assurance chômage au 1er novembre. Seule une contre-offensive massive et déterminée du monde du travail pourra imposer au grand capital les mesures nécessaires,  à commencer par l'interdiction des licenciements et la répartition du travail entre tous sans perte de salaire.

Les dernières brèves