Colère des salariés de Facebook

Brève
03/06/2020

Le patron de Facebook a soulevé l’indignation de plusieurs dizaines de ses employés pour avoir refusé de bloquer les messages racistes, arrogants et violents de Donald Trump. Ils ont arrêté le travail. Même minoritaires, ils reflètent la colère de la population contre un président méprisant et va-t-en guerre contre la population noire, menaçant même de faire tirer sur les manifestants.

Le patron de Facebook défend ses affaires et ne tient pas à se fâcher avec le président, même s’il promet des fonds à des associations anti-racistes. En arrêtant de travailler, ses propres salariés lui ont dit leur façon de penser.

Les dernières brèves