Colza : Total colère

Brève
11/06/2018

En accordant au groupe Total le droit d'importer 300 000 tonnes d'huile de palme à bas prix, pour le transformer en biocarburant, Macron a déclenché la colère des cultivateurs de colza, du fait qu'ils se sont lancés dans cette culture uniquement pour sa transformation en biocarburant.

Total dit qu'il maintiendra ainsi 250 emplois, mais les cultivateurs craignent que plusieurs milliers d'emplois disparaissent. Et ils bloquent maintenant des dépôts d'essence et des raffineries.

À leur tour, ces cultivateurs découvrent que Macron est le président des très riches, en tête les multinationales du CAC 40 à qui rien n'est interdit.