Condamnés à retourner au travail

Brève
07/09/2020

Fin du dispositif pour les personnes à risques

Du fait de l'épidémie de Covid-19, les diabétiques, les obèses, les malades atteints de pathologies cardio-vasculaires ou respiratoires faisaient partie des personnes vulnérables pouvant avoir un arrêt de travail indemnisé par le chômage partiel.

Depuis le 1er septembre, c'est fini : ces salariés présentant des risques de santé accrus doivent retourner au travail ou ne plus être indemnisés.

Le Covid-19 frappe pourtant toujours, et d'autant plus qu'on est médicalement fragile. Le gouvernement le sait, mais il trouve que protéger ces salariés coûterait trop cher.

Les dernières brèves