Constructeurs automobile : pleurez pas la bouche pleine

Brève
13/07/2021

Macron a reçu les dirigeants de l’industrie automobile et de ses sous-traitants. Ceux-ci seraient inquiets de devoir arrêter la production de moteurs thermiques en… 2035 ! Alors ils exigent d’ores et déjà 17 milliards d’euros d’aide de l’État, tout en brandissant  la menace de 100 000 suppressions d’emploi.

Et pourquoi se gêneraient-ils ? L’État abreuve déjà les capitalistes de milliards pendant que ceux-ci suppriment des emplois à l’instar de PSA et Renault.

Les dernières brèves