COP 25 : Ils brassent du vent et réchauffent la planète

Brève
03/12/2019

La COP 25 s'est ouverte à Madrid. Les chefs d'État, y compris ceux de pays riches gros pollueurs feront mine d'écouter les alertes venues de toute part, alors que les scientifiques s'inquiètent en disant que cette réunion « est la dernière opportunité historique pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d'ici la fin du siècle ».

Ces grand-messes internationales peuvent se succéder jusqu'à la fonte de la dernière banquise. Tant que le véritable pouvoir appartiendra aux capitalistes, entre autre ceux de l'énergie, du transport du BTP, des banques, dont la devise est « le profit d'abord et après moi le déluge », les catastrophes s'accumuleront. Pour sauver la planète et l'humanité, l'espèce nuisible dont il faut accélérer l'extinction, c'est le capitalisme.

Les dernières brèves