Corée du nord : pourquoi la surenchère ?

Brève
11/08/2017

Face à la Corée du Nord, les Etats-Unis – qui étranglent déjà le pays via leur embargo depuis la fin de la guerre de Corée en 1953 – sont en train de durcir le ton par la voix de Donald Trump. Ils reprochent au dictateur Kim Jong-Un de chercher à se doter de l'arme nucléaire, et appellent les gouvernements du monde entier à resserrer l'étau, faute de quoi ils menacent d’un déluge de feu.

Mais les Etats-Unis soutiennent à travers le monde quantité de régimes qui n'ont rien à envier à la Corée du Nord en matière de brutalité. Et ils tolèrent que certains États, comme Israël ou le Pakistan, détiennent l'arme atomique – du moment que ce sont des alliés !

Le bras-de-fer entre Trump et Kim Jong-Un peut-il aller jusqu'à une confrontation militaire, qui embraserait une région du monde où les tensions et les risques d’explosion s'accumulent ? Ou n'est-ce qu'une péripétie qui se réglera par un nouvel « équilibre » ?

Une chose est sûre : les intérêts des populations comptent pour du beurre dans ces escarmouches qui restent pour l’instant verbales.