Des coques en pâte

Brève
10/09/2019

Le quai des milliardaires à Antibes

Quand le gouvernement a supprimé, en 2017, l'impôt sur la fortune, il a créé, pour compenser disait-il, une taxe sur les yachts et les voitures de luxe. On apprend aujourd'hui que cette taxe sur les yachts a rapporté moins de 300 000 € sur les 10 millions prévus, soit 30 fois moins. Celle sur les voitures de luxe a, elle, rapporté deux fois moins que prévu.

Le député de LREM qui a soulevé le lièvre ne parvient pas à expliquer ce fiasco, car les yachts n'ont pas fui les quais de Saint-Trop ou de Cannes. Selon lui « un mystère demeure ». De mystère, il n'y en a pas. Simplement les agents chargés de contrôler les yachts n'ont pas eu l'ordre de le faire.

Macron ne veut pas empêcher les milliardaires de continuer à naviguer paisiblement.

Les dernières brèves