Des entreprises prises la main dans le sac

Brève
30/06/2020

La ministre du Travail a dû reconnaître 850 suspicions de fraude au chômage partiel pendant la période de confinement, sur 3 000 contrôles… seulement. Parmi eux, il y a quatre cas de fraudes avérées. Rien n’est dit sur les sanctions que le gouvernement prendra … ou non.

Faire payer par l’État les salaires de travailleurs en activité en période de confinement, c’était très tentant pour des entreprises que les gouvernements ont habituées à considérer les fonds publics comme leurs fonds propres.

Les dernières brèves