Des pays producteurs tentent d'obtenir de meilleurs prix du cacao

Brève
19/06/2019

Cultivateurs de Cacao en Côte d'Ivoire

Le 12 juin, Côte d'Ivoire et Ghana, pays qui produisent à eux seuls plus de 60 % du cacao mondial, ont annoncé suspendre les ventes (qui se font en grande partie à l'avance) du cacao qui sera récolté en 2020. Ils demandent aux multinationales comme Nestlé de s'engager sur un prix plancher de 2600 dollars la tonne qui serait censé garantir aux producteurs un prix leur permettant à peu près de vivre.

Les très bas prix payés maintiennent les petits producteurs et leurs ouvriers dans une misère effroyable. Aujourd'hui, alors que le prix au kilo fixé par le gouvernement ivoirien est de 750 francs CFA, les cultivateurs n'en obtiennent souvent qu'un peu plus de 500 francs CFA. Après avoir imposé ces cultures sous la colonisation, les impérialistes, directement ou pas, continuent de piller l'Afrique.