Des politiciens achetables

Brève
09/07/2016

La banque américaine Goldman Sachs vient de s’offrir un nouveau président des activités internationales : Barroso, l’ex président de la commission européenne et ex premier ministre portugais.

La banque veut anticiper le cas où la Grande Bretagne sortirait du marché unique et prévoit donc de déplacer une partie de ses activités vers l’Union Européenne. Quoi de mieux alors que de se payer un ancien dirigeant de l'Union européenne disposant d'un bon carnet d’adresses ?

Ces groupes financiers et industriels peuvent s'acheter un dirigeant politique, comme d'autres embauchent un valet de chambre. Avec d'autant plus de facilité, que ces valets politiques sont nombeux à être disponibles sur le marché.

Les dernières brèves