Droits restreints pour les étrangers

Brève
16/04/2018

L'Assemblée nationale doit débattre du projet de loi sur l'accueil et l'asile des étrangers.

Ce texte est encore plus restrictif que les précédents. La durée de rétention administrative pour les étrangers passerait de 45 à 90 jours, tandis que serait réduite de 120 à 90 jours la période pendant laquelle ils peuvent déposer un dossier demandant l'asile.

Les centres de rétention détiennent souvent des immigrés qui ont fui leur pays et, l'an dernier, 37 000 demandeurs d'asile ont été expulsés de France.

Mais pour le gouvernement, ce n'est pas assez. Il veut renvoyer plus de malheureux à leur misère et aux massacres... pour plaire à l'électorat réactionnaire.