Ehpad : racket et inhumanité

Brève
27/02/2019

Protestation des employés d'un Ehpad de la Creuse en 2018

Un ancien directeur d'Ehpad (établissement recevant des personnes âgées dépendantes) dénonce dans un livre la maltraitance organisée par les entreprises qui investissent dans ce domaine.

L'Ehpad qu'il dirigeait, avant de démissionner écoeuré, dégageait 400 000 euros de bénéfice net avant impôt en économisant sur tout, et notamment sur la nourriture. Alors que les familles payaient 3 000 euros par mois, l'Ehpad ne consacrait qu'un seul euro par repas. Et les pensionnaires avaient faim !

Comme le dénonce ce livre : « le business des séniors est impitoyable ».

Les dernières brèves