Élèves en situation de handicap : fake news

Brève
11/09/2019

Lors de la rentrée scolaire, Blanquer et Cluzel, ministre de l'éducation et secrétaire d'état au handicap, se sont félicités de la mise en place de l'« école inclusive » pour les élèves handicapés. Mais d'après les collectifs d'AESH (accompagnant d'élèves en situation de handicap), ces déclarations sont loin de la réalité.

Alors que 23 500 jeunes handicapés supplémentaires sont concernés pour cette rentrée, le gouvernement n'a prévu que 4 500 postes en plus. Il se vante de réduire la précarité des AESH, mais il leur propose deux fois 3 ans de CDD, le plus souvent à temps partiels, à 700 euros par mois, avec la promesse d'un CDI au bout de six ans !

Derrière l'affichage fallacieux de Blanquer, les familles doivent affronter une situation chaotique car les enfants ne sont pas aidés correctement et les conditions de travail des AESH sont toujours aussi difficiles.

Sur le même sujet