En Israël aussi, « Black Lives Matter » (les vies noires comptent)

Brève
10/07/2019

Tel Aviv 2015, lors d'une précédente manifestation (photo : Harvey Sapir)

Lundi 8 juillet, des dizaines de mères juives d’origine éthiopienne ont manifesté dans les rues de Tel Aviv, pour dénoncer les violences policières contre leurs enfants.

Le 30 juin, un de ces jeunes a en effet été tué par un policier, et ce n’était pas une première. Depuis l’arrivée massive en Israël de Juifs en provenance d’Éthiopie dans les années 1980, ils n’ont jamais cessé de subir harcèlement et discrimination. Mais depuis dix jours, les victimes sont en révolte et ont bloqué de grands axes routiers.

Ce mouvement social rappelle qu’en Israël, la fraction palestinienne de la société n’est pas la seule à être discriminée.

Les dernières brèves