EPR : toujours plus pour les rois du béton

Brève
11/07/2020

La Cour des comptes vient d'estimer le coût de l'EPR de Flamanville à 19,1 milliards d'euros. Commencé en 2007, le chantier devait initialement se terminer en 2012, et le réacteur entrer en service en 2023, pour un coût estimé à l'époque par EDF à 3,4 milliards d'euros. Les retards dus aux malfaçons, et donc les problèmes de sécurité, se sont tellement accumulés qu'on est bien loin du compte.

En attendant que l'EPR soit opérationnel, s'il l'est un jour, ce tas d'or n'aura pas été perdu pour tout le monde : généreusement payé par l'État, donc par les contribuables, il aura bien profité aux géants du BTP, notamment Bouygues, qui participent au chantier.

Les dernières brèves