Essais nucléaires français : 60 ans plus tard, l’Algérie toujours contaminée

Brève
01/03/2021

Début février, des vents du sud ont apporté sur la France du sable du Sahara, et l'analyse d'échantillons effectuée a révélé la présence de césium-137, une substance radioactive.

Pour les scientifiques, l'origine de ces traces ne fait aucun doute : elles sont un produit des 16 essais nucléaires officiellement réalisés par la France dans le désert algérien entre 1960 et 1966. Si les quantités qui ont traversé la Méditerranée sont infimes, la contamination du territoire algérien par le césium-137, elle, demeure importante et nocive.

Mais les autorités françaises refusent de prendre en charge la décontamination des sites des essais nucléaires ou même de partager avec l'État algérien certaines informations qui permettraient d'y contribuer.

Il est fini, le temps des colonies. Mais pas celui du mépris des populations qui ont subi la tutelle coloniale.

Les dernières brèves