États-Unis : créer un syndicat reste un combat

Brève
10/04/2021

Comme chez Walmart, le géant de la grande distribution, il n’existe aucun syndicat dans le groupe Amazon aux États-Unis. Cette multinationale vient de remporter le bras de fer engagé avec le syndicat national de la distribution que des salariés voulaient voir reconnaître sur un entrepôt en Alabama.

Pour l’empêcher, la direction a tout fait pour intimider et menacer ses salariés de fermeture du site si le syndicat s’y implantait, en menant une propagande jusque… dans les toilettes.

Cela n’empêchera pas à l’avenir les travailleurs, d’Amazon comme d’autres secteurs non-syndiqués, de se battre pour leurs intérêts le jour où ils ne supporteront plus leur exploitation et de se doter alors de leurs propres organisations de combat, syndicat mais aussi parti ouvrier.

Les dernières brèves