États-Unis : manifestations contre les menaces de guerre

Brève
06/01/2020

Au Moyen-Orient, la présence militaire massive de l'impérialisme américain porte en elle la possibilité permanente de nouvelles guerres. Avec l'assassinat d'un général iranien et les menaces quotidiennes de Trump qui a envoyé ces derniers jours 3 000 soldats supplémentaires dans la région, la guerre larvée des États-Unis contre l'Iran peut prendre une bien plus grande ampleur.

C'est cette politique d'intervention guerrière à 10 000 km de leur territoire, que contestent les Américains qui ont organisé le 4 janvier des manifestations anti-guerre dans 80 villes des États-Unis. Les anciens se rappellent des horreurs de la guerre du Vietnam. Plus récemment, les invasions de l'Afghanistan et de l'Irak par l'armée américaine ont aussi mené à des catastrophes.

Troupes américaines - et françaises - hors du Moyen-Orient !

Les dernières brèves