Été ou hiver, non aux expulsions !

Brève
10/07/2020

Ce vendredi 10 juillet, la levée de l'état d'urgence sanitaire marque la fin de la trêve hivernale pour les expulsions locatives, trêve prolongée en raison de la crise du Covid. Selon le ministre du Logement, il n'y aura pas d'expulsion sans relogement. Mais que vaut une parole de ministre ? Et cela fait des années et des années que les promesses de relogement restent lettre morte. Car ce ne sont pas quelques milliers de places en hôtel ou en structures d'urgence qui résolvent durablement le problème.

Les difficultés pour se loger ne peuvent que s'aggraver avec les pertes de salaire dues au chômage partiel, sans parler de l'explosion du chômage et de la précarité. Un moratoire des loyers, la réquisition de tous les logements vides et leur réhabilitation immédiate, en attendant la construction à prix coûtant de tous les logements qui manquent, voilà ce que serait la politique d'un gouvernement au service de la population.

Les dernières brèves