Exécuté pour avoir dit la vérité

Brève
17/07/2017

Le chauffeur de poids lourds qui a été contraint par son employeur de déverser des tonnes d'acide dans une décharge, en Lorraine, et qui l'a dénoncé, a été licencié pour « rupture de discrétion commerciale » !

Il aurait dû être félicité pour son geste. Eh bien non ! En plus d'être viré, les agences d'intérim de la région ne veulent plus de lui. C'est le chômage comme récompense, du fait de la solidarité patronale dans l'omerta et les mauvais coups.