Famines : capitalisme criminel

Brève
09/06/2022

 

L'Organisation des Nations-unies pour l'agriculture et l'alimentation, la FAO, s'alarme dans un nouveau rapport de l'envolée des prix alimentaires mondiaux sur un an : le blé a augmenté de 120 % sur les marchés européens, et globalement, les prix ont bondi de presque 30 %. C'est bien plus que les dernières flambées de 2008 et 2011 qui avaient déclenché des émeutes de la faim dans plusieurs pays pauvres.

Le rapport pointe aussi que ce n'est pas la guerre en Ukraine qui est à l'origine de cette augmentation vertigineuse : elle avait commencé bien avant.

Guerre économique ou militaire, les travailleurs n'ont pas à payer la faillite du capitalisme qui conduit toute une partie de l’humanité à la famine.

Les dernières brèves