Flambée des prix et des profits

Brève
02/08/2022

Alors que le pouvoir d’achat des classes populaires s’effondre sous le coup de l’inflation, les profits des grands groupes explosent. Au premier semestre 2022, Total voit son bénéfice de 18,8 milliards d’euros multiplié par trois par rapport à 2021. Le groupe automobile Stellantis annonce lui une hausse de 34 % de son bénéfice net sur l’année, tout en vendant moins de voitures. Le luxe se porte bien : LVMH, propriété de Bernard Arnaud, annonce un bénéfice net de 6,5 milliards au premier trimestre 2022, en hausse de 23 %.

Ces richesses sont produites par les travailleurs et prélevées sur les classes populaires par le biais de la hausse des prix, du blocage des salaires et du pillage de l’argent public. Il faudra une révolte du monde du travail pour y mettre fin.

Les dernières brèves