France : patrie des non droits de l’Homme

Brève
08/04/2021

La secrétaire générale d’Amnesty International vient de dénoncer l’État français et sa politique « extrêmement nocive, problématique, et possiblement même dangereuse pour l'ensemble des droits et libertés ».

Cela vaut sur le plan intérieur, avec notamment les restrictions sans fondement au droit de manifester et les moyens répressifs, encore renforcés, utilisés par une police brutale. Mais cela vaut aussi sur le plan international, avec le soutien apporté à de nombreuses dictatures coupables de crimes de guerre voire contre l’humanité, comme l’Arabie saoudite ou le Tchad.

S’il en est ainsi, c’est parce que l’État français a toujours été le défenseur des intérêts de ses multinationales et de l’ordre impérialiste. Il ne pourra en être autrement tant que l’ordre social n’aura pas été renversé.

Les dernières brèves