France-Turquie : tensions entre brigands

Brève
27/10/2020

Erdogan et Macron

Les relations entre les États turc et français s’enveniment un peu plus chaque jour. Après avoir dit à Macron d’aller se faire soigner, Erdogan a appelé au boycott des produits français. Macron, quant à lui, a rappelé l’ambassadeur de France à Ankara.

Chacun mène son jeu pour ses propres intérêts. Erdogan se pose en défenseur des musulmans pour faire oublier une situation économique intérieure catastrophique avec une inflation galopante. Quant à Macron, en bon défenseur de l’impérialisme français, il protège les intérêts des grandes entreprises françaises au Maghreb et au Moyen-Orient en marchant sur les plates-bandes turques, comme il le fait en Libye ou en Méditerranée en soutenant la Grèce.

Mais pour les classes populaires, c’est un jeu plus que dangereux car, en exacerbant le nationalisme, il engendre le poison de la division et les risques d’un possible dérapage guerrier.

Les dernières brèves