Frontière espagnole : migrer tue

Brève
14/10/2021

Mardi 12 octobre, à 5 heures du matin, quatre migrants ont été heurtés par un TER du côté de Saint-Jean-de-Luz, et trois sont décédés. D’origine algérienne, ils s’étaient réfugiés sur les voies pour échapper à d’éventuels contrôles anti-migrants.

Depuis début 2021, dans la même région, deux migrants avaient déjà perdu la vie en tentant de traverser la rivière Bidassoa qui sépare les deux pays.

Ces morts viennent s’ajouter à la liste macabre des milliers de femmes et d’hommes qui chaque année perdent leur vie en essayant de rejoindre des pays riches dressant mille et une barrières légales et physiques pour les refouler. Les gouvernements de la forteresse Europe, celui de la France en particulier, ont ce sang sur leurs mains.

Les dernières brèves