Gares ou marchands de journaux ?

Brève
11/02/2019

En Seine-et-Marne, la SNCF expérimente un nouveau procédé : elle a remis les clés de deux gares aux marchands de journaux des kiosques Relay qui sont à l'intérieur. « Il est absurde que la gare reste fermée en cas d'absence d'un agent, alors que le personnel du Relay attend à l'extérieur », dit-elle.

Il est surtout absurde de laisser des gares sans aucun cheminot, juste pour faire des économies.