Grèce : des néo-nazis condamnés à la prison

Brève
16/10/2020

Ioannis Lagos, quand il était député d'Aube dorée. Il vient d'être condamné à 13 ans de prison

Des dizaines de militants et de dirigeants du parti néo-nazi Aube dorée viennent d'être condamnés à des peines de prison. Ils ont été reconnus coupables de diriger une organisation criminelle, et l'un d'entre eux a été condamné pour le meurtre d'un militant de gauche en 2013.

Au plus fort de la dramatique crise économique, qui avait plongé la population du pays dans la misère il y a une dizaine d'années, Aube doré s'en était pris violemment aux travailleurs immigrés, aux syndicalistes.

Cette organisation semble jugulée. Mais il serait illusoire de croire qu'il suffira de décisions de justice pour mettre fin aux sales coups des nervis fascisants, qui sont prêts à tout pour combattre le mouvement ouvrier et ses militants. Les travailleurs ne pourront compter que sur leurs propres forces organisées pour se défendre.

Les dernières brèves