Haïti : le choléra, maladie de la misère

Brève
23/11/2022

En 2010, la bactérie provoquant le choléra avait été apportée par des Casques bleus népalais, vivant eux-mêmes dans des conditions précaires, ce qu'avaient nié les dirigeants de l'ONU. L'épidémie avait tué plus de 10 000 personnes. Avec l'implication de la population et le travail d'ONG, le choléra avait fini par disparaître en 2019.

Il revient aujourd'hui à cause de l'absence d'eau potable, voire d'eau tout court, et de la sous-alimentation qui frappe les quartiers populaires. En Haïti comme au Liban ou en Syrie, le retour du choléra est la conséquence directe de la dégradation des conditions de vie aggravée par la déliquescence totale du peu de services publics.

Les dernières brèves