Il n’était que temps

Brève
08/04/2019

Le premier monument aux 639 soldats fusillés sur le front durant la guerre de 1914-1918 a enfin été élevé. Il se trouve à Chauny dans l'Aisne, près des champs de bataille où des millions d'ouvriers et de paysans français, allemands, anglais, etc., furent envoyés à la mort par leur État pour défendre les intérêts de sa bourgeoisie.

Les conseils de guerre condamnèrent alors à mort 2 500 poilus, souvent choisis au hasard, pour terrifier leurs camarades qui s'interrogeaient sur le sens de cette boucherie.

On le vit bien quand, en 1917, des dizaines de milliers d'entre eux, refusant d'aller combattre, se révoltèrent contre « cette guerre infâme », comme le disait la chanson de Craonne écrite dans les tranchées, en proclamant : « Les gros (...), si vous voulez la guerre, payez-là de votre peau ».

Les dernières brèves