Immigration : Macron court après la droite et l’extrême-droite

Brève
07/11/2018

Cette année les expulsions d'immigrés sans-papiers ont augmenté de 20 %, après avoir déjà vu leur nombre progresser de 14 % en 2017. Le nouveau ministre de l'Intérieur, Castaner, s'en vante : « Je suis favorable à des procédures plus strictes [...], c'est le message que j'ai fait passer et que je ferai passer systématiquement ».

Le gouvernement s'emploie à appliquer la politique que réclame Le Pen et il faudrait croire Macron quand il se présente en rempart contre l'extrême-droite !