Iran-USA : du terrorisme d'État en Irak à la guerre tout court ?

Brève
03/01/2020

Téhéran aujourd'hui, des ruines demain ?

Dans la nuit du 3 janvier, une frappe de drones américains a tué à Bagdad neuf personnes, dont le général iranien Soleimani. Commandant en chef des troupes iraniennes intervenant à l'étranger, son assassinat est présenté par Trump et ses ministres comme la « punition » suite aux manifestations contre l'ambassade américaine à Bagdad.

Depuis que Trump a remis en cause l'accord sur le nucléaire avec l'Iran en 2018, Téhéran est redevenu la cible désignée des USA. Avec cette exécution, Trump a voulu afficher que les États-Unis frappaient quand ils voulaient et où ils voulaient, montrant ainsi, une nouvelle fois, qu'ils se considèrent les gendarmes de l'ordre impérialiste. Il prend ainsi délibérément le risque de déclencher une véritable escalade guerrière dans une région déjà ravagée par la politique des grandes puissances.

Un enchaînement sanglant dont on ignore vers quoi il peut entraîner la planète !

Les dernières brèves