Joola, un naufrage qui ne doit rien à la fatalité

Brève
28/09/2022

Il y a 20 ans ce navire assurant la liaison régulière entre Dakar au Sénégal et Ziguinchor en Casamance, coulait, faisant 1953 victimes, plus que lors du naufrage du Titanic. Ce n'est pas seulement le mauvais temps qui est responsable de ce drame : le Joola, piloté par des militaires, était dans un état déplorable, la maintenance n'étant quasiment plus assurée.

Vingt ans plus tard, les familles des victimes se battent toujours, notamment pour que des recherches soient effectuées sur l'épave. Depuis 20 ans, bien d'autres ferries surchargés, dans d'autres pays pauvres, ont sombré car ces catastrophes découlent d'abord et avant tout du sous-développement et de la corruption qui frappent ces pays pillés par l'impérialisme.

Les dernières brèves