La bourse ou la vie

Brève
19/05/2017

La bourse de Wall Street à New York

Aux États-Unis, un rapport qui vient d’être rendu public estime à plus de 3 850 milliards de dollars le montant dont les fonds de pension publics auraient besoin pour assurer leur retraite aux fonctionnaires des collectivités publiques. En effet, les villes et les États ont développé des régimes de retraite censés être financés par des opérations boursières, autrement dit par la spéculation. Et ces fonds de pension se retouvent aujourd'hui au bord de la banqueroute.

Résultat : une poignée de villes s'avèrent d’ores et déjà incapables de payer les pensions promises à leurs retraités et certaines les amputent de plus de la moitié. Et ce rapport envisage la perspective d’une crise aussi grave qu’en 2008 en cas de faillite de ces fonds de pensions.

Il est vraiment urgent d’enlever à ces financiers et spéculateurs le droit de jouer nos vies à la bourse !