La diplomatie au service de l'impérialisme

Brève
10/08/2022

Le chef de la diplomatie américaine Anthony Blinken a démarré une tournée dans plusieurs pays africains. Les États-Unis affirment vouloir « endiguer la récente vague d’autoritarisme et de coups d’État militaires sur le continent ». Quelle mauvaise farce ! Quand on sait le nombre de dictateurs qu’ils ont eux-mêmes installés au pouvoir et soutenus à travers le monde…

En Afrique où ils font face à la Russie et à la Chine, ils poursuivent les mêmes objectifs qu’en Ukraine ou autour de Taïwan : avancer leurs pions pour les intérêts de leurs capitalistes, quitte à plonger les peuples dans la misère et dans la guerre.

Les dernières brèves