La justice le doigt sur la couture du pantalon

Brève
10/01/2018

La justice vient d’ordonner un non lieu pour la mort de Rémi Fraisse, tué par la grenade offensive d’un gendarme mobile lors d’une manifestation contre la construction du barrage de Sivens en 2014.

Les juges ont affirmé que les forces dites de l'ordre « ont adapté leur riposte, de façon parfaitement proportionnée ». Qu’importe qu’elles aient utilisé une arme devenue létale et qu’il y ait eu mort d’homme.