La pandémie du chômage

Brève
20/05/2020

Plus de 300 millions d'emplois vont disparaître au printemps dans le monde selon l'Organisation internationale du travail (OIT). Aux USA, plus de 36 millions de personnes ont déjà perdu leur emploi et demandent à bénéficier des indemnités de chômage. Dans la zone euro, 50 millions de personnes pourraient perdre leur emploi dans les prochains mois. Et dans la plupart des pays pauvres, les travailleurs au chômage ne sont même pas dénombrés.

Le coronavirus accélère et aggrave la crise dans laquelle l'économie capitaliste était déjà plongée. Les moyens de productions sont toujours là, les besoins insatisfaits sont immenses. Mais le seul objectif étant de maintenir et même d'accroître leurs profits, les grands patrons jettent par-dessus bord les travailleurs.

Le jour d'après sera la barbarie si on laisse la bourgeoisie aux manettes... Ou ce sera le socialisme à condition que la classe ouvrière retrouve conscience dans ses capacités collectives. Mais c'est dans des périodes de crise telle que nous la vivons que cette conscience peut se reconstituer rapidement.

Les dernières brèves