La régression sociale se mesure

Brève
21/02/2018

Travail dans un abattoir de volailles

Patrons, ministres et experts en économie clament que l'emploi se porte mieux. Rien n'est moins sûr. Par contre, ce qui se porte bien, c'est le nombre des arrêts de travail. Selon la CNAM, les arrêts de travail pour cause de maladie sont en forte augmentation. En janvier 2018, il y a eu 8% d'arrêts de plus qu'en janvier 2017. Pour le président de la Fédération des médecins de France, ces chiffres traduisent surtout des conditions de travail plus difficiles. C'est que, plutôt que d'embaucher, le patronat a concentré le travail sur le plus petit nombre de travailleurs possible. Il a imposé des cadences et des pressions intenables.

Au 21eme siècle, de plus en plus de travailleurs sont contraints de s''arrêter à cause des conditions de travail. C'est ça le progrès capitaliste.