Le blé de la guerre

Brève
31/10/2022

En riposte à une attaque de drones visant sa flotte en mer Noire, la Russie a annoncé la suspension de l'accord sur l'exportation de céréales ukrainiennes.

Les États-Unis en profitent pour accuser la Russie d’affamer ainsi les pays pauvres. Ils masquent ainsi les responsabilités des principaux capitalistes exportateurs mondiaux de céréales, comme l’américain Cargill ou le franco-suisse Louis Dreyfus, qui font leur blé en spéculant sur les tensions guerrières.

Les conséquences sont des pénuries et des augmentations de prix dramatiques pour les populations.

Les dernières brèves