Le gouvernement et sa loi anti-manifestation

Brève
21/01/2019

Tous les gouvernants voudraient que ceux qui ne sont pas d'accord avec leur politique se taisent. Pas de chance pour Macron-Philippe, l'acte 10 de la mobilisation des gilets jaunes a été encore un succès.

Le gouvernement mobilise toujours plus de policiers dont les violences ont déjà fait 2 000 blessés, parfois très gravement, mais cela n'a pas ralenti la contestation. Alors, le ministre de l'Intérieur présente un projet de loi qui réduirait le droit de manifester. Des gilets jaunes ont déjà été condamnés à des années d'interdiction de manifester et le gouvernement veut avoir plus de facilités pour procéder à telles interdictions.

Il parle de débat, mais il veut bâillonner ceux qui le contestent.