Le gouvernement simule mal

Brève
20/12/2019

Le gouvernement vient un peu tard et dans l’urgence de mettre au point ce qu’il appelle un simulateur pour permettre le calcul des retraites à la suite de sa réforme.

À ceci près que le simulateur ne permet pas de calculer la retraite de chacun mais ne présente qu’une trentaine de cas qu’il dit « type ». Ni les cheminots ni les salariés de la RATP, qui sont parmi les grands perdants de la réforme, ne figurent parmi ces cas « type ». De même, la décote pour ceux qui partiraient avant 64 ans n’apparaît pas non plus. Bref, bon nombre d’aspects qui fâchent disparaissent comme par magie.

Pour ce qui est de se moquer du monde, là, le gouvernement ne simule pas.

Les dernières brèves