Le roi des Ghosn

Brève
09/02/2019

Le désormais ex-patron de Renault, Carlos Ghosn, du fond de sa prison japonaise, prépare-t’il sa reconversion dans un spectacle d’humour ?  À propos de l’utilisation des salons mis à sa disposition pour son mariage dans le château de Versailles, estimés à 50 000 euros, il a, dit-il, « cru que c’était gratuit »… puisque cela « n’avait jamais été facturé ».

À force de se prendre pour le roi du monde… il s’imaginait dans sa naïveté que tout lui était dû.