Le télétravail ça reste... du travail

Brève
08/11/2019

Dans bien des bureaux, le télétravail progresse. Si certains salariés peuvent y trouver leur compte, en épargnant du temps dans les transports ou en organisant leur vie familiale plus facilement, les principaux gagnants sont les patrons.

Une étude de la Dares montre ainsi que les cadres en télétravail bossent 1 heure de plus par semaine qu'au bureau. Leur journée se poursuit plus souvent après 20h le soir ou les week-ends. Et au final, le travail à la maison est plus intense qu'au bureau, où l'on passe aussi du bon temps à la machine à café !

Cette étude conclue que le travail à la maison ne rend pas plus heureux que celui au bureau. Et pour cause : le travail dans le cadre capitaliste, c'est de l'exploitation. Elle ne peut pas rendre heureux !

Les dernières brèves