L'énergie n'est pas un luxe

Brève
09/10/2019

Le médiateur pour l'énergie révèle qu'il y a de plus en plus de coupures pour impayés. 500 000 foyers ne parviendraient plus à payer leurs factures. Au premier semestre 2019, il y a eu une hausse des coupures de 18% pour l'électricité et 10% pour le gaz. Et avant la trêve hivernale, qui démarre au 1er novembre, les fournisseurs accélèrent les coupures.

Selon le médiateur, les ménages qui ne paient pas leurs factures ne sont pas de mauvais payeurs. Ce sont seulement des familles dont les revenus ne leur permettent pas de faire face aux hausses incessantes du prix de l'énergie. En juin dernier, rien que l'électricité a augmenté de 5,9% et pourrait encore augmenter de 4% en janvier prochain.

Pour faire face à de telles hausses, les salaires doivent suivre. Ce serait cela l'échelle mobile des salaires, permettant un réajustement automatique en fonction des hausses des prix. Mais cette échelle mobile, les travailleurs devront l'imposer !

Les dernières brèves