Les anciens sacrifiés

Brève
30/07/2020

D’après les chiffres fournis par la commission d’enquête parlementaire sur la crise sanitaire, il apparaît que les personnes âgées de plus de 75 ans ont proportionnellement été bien moins prises en charge dans les services de réanimation durant le pic de l’épidémie qu’elles l’étaient en temps normal. Cela signifie que, malgré l’immense dévouement des hospitaliers, le système a été débordé, incapable de prendre en charge tout le monde et a dû faire ce tri choquant.

Sans compter la situation dans les Ehpad pour lesquels le 15 ou le Samu ont dû refuser dans un certain nombre de cas l’accès à l’hôpital.

C’est la tragique conséquence de décennies d’économies sur les dépenses de santé.

Les dernières brèves